10 erreurs à éviter quand on écrit un roman

feuille stylo

 

 

Bonjour à tous,

 

Écrire un roman s’apparente parfois à un parcours du combattant et la ligne d’arrivée semble ne jamais vouloir se rapprocher. Néanmoins, il existe des choses simples à faire pour se faciliter le trajet et arriver à écrire et publier son œuvre. Il y a aussi des erreurs que beaucoup d’aspirants écrivains ou auteurs confirmés font et qui rendent le parcours encore plus difficile, voire impossible.

 

  1. Ne pas avoir d’objectif précis

 

La première erreur est de ne pas savoir vraiment pourquoi on veut écrire. Est-ce pour la gloire ? Pour l’argent ? Pour le plaisir de faire partager une histoire ? Pour témoigner ? Pour aider les gens à résoudre leurs problèmes ? Trouvez votre pourquoi. Soyez très clair là-dessus. Ainsi, il vous sera plus facile d’orienter vos pensées dans une direction précise et d’écrire plus efficacement.

 

  1. Partir à l’aveuglette

 

Écrire sans savoir ce qu’on va écrire en faisant juste confiance à son inspiration. C’est beau l’inspiration, quand il s’agit d’un texte court. Mais là vous allez écrire un manuscrit qui fera grand minimum 30 000 mots. Pour ne pas vous perdre et devoir tout recommencer, car vous vous rendez compte au bout de 40 pages que votre histoire débouche sur impasse, faites un plan. Élaborez au moins le début, les rebondissements principaux et la fin. Puis idéalement la route à parcourir entre ces différents points. Vous saurez où vous allez et vous risquerez moins de vous décourager.

 

  1. Écrire en dilettante

 

C’est une erreur très commune. Penser que vous allez pouvoir écrire un manuscrit au complet sans discipline est, au mieux, un fantasme. Il vous faudra vous investir dans cette tâche sérieusement. Penser qu’écrire une fois de temps vous permettra d’arriver au bout du chemin est illusoire. Ou alors, il vous faudra 10, 20 voire 50 ans pour y parvenir. En écrivant au quotidien, vous réduirez ce temps à quelques semaines ou quelques mois, sans pour autant perdre en qualité. Bien au contraire. Votre récit sera plus vivant, car votre énergie et votre enthousiasme ne seront pas gangrénés par les mois qui passent.

 

  1. Ne pas connaître le chemin

 

Comme pour le point numéro 2, il vous faudra baliser votre récit. Sortez toutes vos idées sans vous limiter. Créez ensuite un synopsis de plus en plus détaillé et travaillez vos personnages. Commencez à faire connaissance avec eux. Créez ensuite vos chapitres. Ensuite, seulement commencez à écrire.

  1. Croire que le mot fin veut dire fin

Le premier jet n’est qu’un long brouillon, en aucun cas le résultat final. Il vous faudra retravailler longuement votre manuscrit avant qu’il soit prêt à être lu par quiconque.

 

  1. Sous-estimer l’importance de la réécriture

 

Croire que repasser 2 ou 3 fois sur son livre est suffisant. Faux ! La réécriture est longue. Elle demande du temps et des efforts. Le temps de réécriture dépasse même parfois celui du premier jet. Il vous faudra prêter attention à la cohérence, puis à la grammaire et aux fautes d’orthographe. Relisez-vous également à haute voix pour détecter les dernières coquilles. C’est une étape indispensable qu’il ne faut surtout pas négliger.

 

  1. Croire que les éditeurs attendent désespérément votre chef d’œuvre

 

Il ne suffit pas d’envoyer votre manuscrit et s’attendre à recevoir une réponse positive au premier essai. Si vous choisissez l’édition traditionnelle, veillez à bien mettre en forme votre manuscrit selon les spécifications demandées par l’éditeur et joignez une lettre d’intention à votre livre. Présentez-vous brièvement dedans et présentez votre œuvre. Restez sobre dans votre courrier. Il faut se préparer bien à l’avance et tout faire au carré avant d’envoyer son manuscrit. Déjà que les chances d’être retenu sont faibles, autant ne pas les détruire avant même de prospecter.

 

  1. Croire que s’autoéditer signifie appuyer sur un bouton

 

Vous pensez qu’il suffit d’aller sur KDP et que c’est terminé ? Si vous faites cela sans un minimum de préparation, votre livre n’émergera jamais de la masse. Vous devez réfléchir longuement à votre titre et bien choisir le design de votre couverture. Déterminez également un prix correct, sinon vous risquez de vous priver d’un grand lectorat. De même, il vous faudra considérer également la publication papier via Createspace pour les mêmes raisons. Beaucoup de gens restent attachés aux ouvrages physiques. Il est temps d’aller les chercher !

  1. Croire que votre livre va vivre sa vie sans vous

 

Négliger l’importance du marketing peut s’avérer fatale. Il ne suffit pas de publier son livre et d’attendre qu’un miracle se produise. Cela peut arriver, mais c’est très rare. Au lieu de compter sur la chance, élaborez une stratégie marketing efficace pour faire connaître votre livre avant et au moment de sa sortie. Ainsi, vous augmenterez fortement la probabilité que votre livre se remarque et qu’il soit lu par des centaines voire des milliers de personnes.

 

  1. Croire que la publication d’un livre est une fin en soi

 

Ou croire qu’une fois que le livre est publié, l’aventure s’arrête là. Ce n’est pas le cas, il faut retourner de ce pas à l’écriture d’un nouveau livre et écrire quelque chose de meilleur. Vous n’allez pas vous bâtir un nom ou faire carrière dans l’écriture avec un seul ouvrage.

 

Bonus : 11. Croire qu’on peut écrire plusieurs livres en même temps.

 

Restez focalisé sur un seul manuscrit à la fois. Même si vous avez plusieurs idées, choisissez celle qui vous parle le plus ou que vous pouvez réaliser le plus rapidement. Une fois celle-ci terminée, vous pourrez passer à la prochaine. En courant deux lièvres à la fois, vous risquez de n’en attraper aucun…

 

Et vous, avez-vous déjà commis ce genre d’erreurs ? Lesquelles ? Y en a-t-il d’autres qui vous viennent à l’esprit ? Venez m’en faire part dans les commentaires !

 

En vous souhaitant réussite et succès dans vos écrits

Malik

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 Comments

  • Eva

    4 juin 2017

    Merci beaucoup pour ces précieux conseils, ils vont être utile pour mon premier roman.

    Reply
    • Malik Kahli

      9 juin 2017

      Avec grand plaisir! Bonne chance pour ton premier roman!

      Reply

Laisser un commentaire