Browse Category

Conseils écriture

Neuf conseils pour écrire un bestseller

Persévérez, un jour votre livre pourrait bien se trouver sur la droite!
Persévérez, un jour votre livre pourrait bien se trouver sur la droite!

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler de ce dont tout écrivain, même s’il le nie, rêve secrètement : écrire un jour un bestseller !

Régulièrement, des dizaines d’articles proposent de donner des recettes pour écrire un bestseller. Je me suis donc dit que moi aussi j’allais mettre mon petit grain de sel là-dedans.

Si l’on raisonne logiquement, on pourrait se dire qu’il suffit de lire un bestseller, de l’analyser point par point, d’en extraire le squelette et de le transposer à une nouvelle histoire. Remarquez qu’il ne peut s’agir en aucun cas d’un plagiat si vous transformez tout : les personnages, les lieux, l’époque, les objectifs, les écueils…

Sauf que oui, mais non. Si c’était aussi simple, cela se saurait. Certains livres très bien écrits sont très peu lus et d’autres, bien que simplistes pour ne pas dire apocalyptiques, rencontrent un succès mondial et sont adaptés sur grand écran (non, je ne citerai pas de noms… même si ça me démange…)

On pourrait aussi se dire qu’il faut se soucier de chaque détail de son histoire et améliorer tout ce qui peut l’être. Je suis assez d’accord avec ça et c’est pourquoi je vais vous donner quelques pistes d’amélioration qui selon moi peuvent faire la différence. Keep Reading

Une astuce toute simple pour ne plus jamais être à court d’idées

pen-389401_1280

Vous avez d’avoir une idée géniale. Tellement géniale que vous vous dites qu’elle ne peut plus vous quitter. Vous êtes un peu pressé, vous avez d’autres chats à fouetter. Vous vous dites que vous vous en servirez plus tard. Après une bonne nuit de sommeil, vous vous levez et tentez de creuser un peu plus votre illumination de la veille. Et là… C’est le drame ! Vous vous souvenez que vous avez eu une idée géniale, mais impossible de vous souvenir de laquelle !

Et voilà, une idée qui aurait pu faire la différence, changer votre vie, être le point de départ de votre roman ou constituer un ressort super original de votre histoire est à jamais perdue…

Cela m’est déjà arrivé. Pour certaines, je ne m’en suis toujours pas remis d’ailleurs.

Voici pourquoi je voulais vous faire un court article sur une manière simple de ne plus jamais perdre vos bonnes idées.

 

Prenez des notes

 

Procurez-vous un petit carnet et un stylo. Emportez-les toujours avec vous. Ainsi, si une pensée intéressante vous tombe dessus, vous pourrez la capturer immédiatement. Grâce à ces simples petits objets du quotidien, vous serez certain de ne plus rater une bonne idée !

Vous pourrez aussi noter des impressions, des parfums, décrire des lieux insolites ou inspirants. Ce genre de descriptions serviront à rendre plus vivants vos récits.

Prise de notes
Un carnet et un stylo peuvent faire toute la différence !

Prenez des notes en 2.0

 

Si vous êtes plus branché nouvelles technologies, c’est encore plus simple. Utilisez tout bêtement le bloc note de votre téléphone. Sinon, des applications sympas sont à votre disposition afin de faciliter la prise de notes. Si vous avez la flemme de tout taper, utilisez la fonction dictaphone de votre portable. C’est une fonction de base sur tous les smartphones. N’ayez pas peur de passer pour un fou ou une personne bizarre quand vous parlerez tout seul a votre téléphone. Les gens penseront que vous êtes en communication ou alors, ils vous dévisageront et passeront leur chemin. Ils auront oublié dix mètres plus loin et vous aussi.

Pensez d’abord à vous et à votre objectif.

Au bout d’un moment, vous ferez ça naturellement et ne penserez même plus aux badauds.

smartphone
L’accessoire ultime et tendance pour ne plus jamais rien oublier !

Constituez-vous une abondante réserve d’idées

 

Ensuite, je vous recommande de centraliser toutes vos idées quelque part. Retranscrivez-les sur un cahier ou sur une page Word ou une feuille Excel.

Toutes les notes ne vous serviront pas forcément immédiatement ou peut-être jamais, mais il est essentiel de toutes les conserver.

Au bout de quelque temps, vous aurez accumulé tellement d’idées que vous ne vous souviendrez même plus de la plupart d’entre elles. Lorsque vous y reviendrez, vous serez probablement une personne légèrement différente de celle que vous étiez à l’époque. Votre subconscient aura travaillé. Il aura peut-être développé l’idée dans son coin. En la revoyant, un flot d’idées nouvelles ou de nouvelles connexions vont se faire.

Vous aurez dans ce fichier (ou ce cahier) une réserve infinie d’idées à utiliser immédiatement ou plus tard ou encore, vous pourrez en adapter certaines, les imbriquer ensemble pour donner naissance à une histoire, à un décor, à un personnage, à une intrigue… Bref, vous avez compris l’idée.

Bureau ecrivain blogueur
L’équipement de l’écrivain du XXIe siècle.

Puisez dans cette nouvelle source intarissable

 

Relisez votre cahier quand vous cherchez une nouvelle idée de roman. Ensuite, passez à une petite séance de brainstorming. Si vous faites sérieusement cet exercice et que vous y passez un petit moment, sans vous brider, vous ressortirez presque à coup sûr avec une nouvelle idée de roman.

Il ne vous restera plus qu’à développer votre histoire !

 

Dire que si vous n’aviez pas pris de notes, ce roman n’aurait jamais vu le jour ! Combien de fans orphelins n’auraient pu goûter à la joie de se délecter de ce best-seller !

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

 

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires sur cet article.

 

En vous souhaitant réussite et succès dans vos écrits,

 

Malik.

E = P99 ou l’équation de la page 99

 

Test page 99

Comment faire pour être certain qu’un bouquin est bon au premier coup d’œil ? Vous pourriez regarder le titre. Pas sûr qu’à part un bon service marketing de la part de l’éditeur, celui-ci vous révèle quoi que soit sur la qualité de l’ouvrage…

La quatrième de couverture ? Elle donne parfois un pitch, parfois un extrait savamment choisi. Elle donne une indication supplémentaire sur le contenu, certes, mais cela suffit-il à déterminer la qualité de l’ouvrage ? Keep Reading

Pourquoi écrivez vous ?

pourquoi écrire

La plupart des gens vous diront qu’ils écrivent, car ils en ressentent un besoin viscéral. Ils sont poussés par une force supérieure à coucher leur prose sur papier.

C’est notamment le cas d’Isaac Asimov à en croire cette déclaration : « J’écris pour la même raison que je respire, parce que si je ne le faisais pas, je mourrais. »

Est-ce la seule raison ? Est-ce une raison suffisante et légitime ? Keep Reading

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...