Les 7 étapes indispensables à la création d’un roman Partie 1

Bonjour à tous,

Cette semaine, je vous ai préparé une vidéo dans laquelle je vous parle de la première des 7 étapes indispensables à la création d’un roman. Cette clé représente plus de 80% de ce dont vous vous avez besoin pour mener à bien l’écriture d’un livre.

J’espère que cette vidéo vous plaira.

La semaine prochaine, je reviendrai avec la seconde vidéo qui abordera la deuxième étape à suivre pour écrire un roman.

La transcription texte se trouve sous la vidéo.

N’hésitez pas à me donner vos impressions dans les commentaires !

En vous souhaitant réussite et succès dans vos écrits,

Malik

 

Bonjour à tous, c’est Malik Kahli du blog écrivain en devenir. Beaucoup de gens se demandent comment faire pour écrire et publier un roman ou un essai, et souvent ils ne savent pas par où commencer et quelles sont les étapes suivre pour écrire et publier leur livre.

Donc aujourd’hui dans cette vidéo je vous ai fait un petit résumé des 7 étapes indispensables à la création d’un roman ou d’un essai. Donc, ici je vais vous livrer toutes les clés pour écrire un roman de A à Z.

 

Je me présente pour tous ceux qui ne me connaissent pas : je m’appelle Malik Kahli du blog écrivain en devenir. Auteur du roman Tu peux la sauver et du livre Devenir écrivain : comment écrire, publier un livre et vivre de sa plume en 15 étapes.

Aujourd’hui, je vais vous parler des 7 étapes indispensables à la création d’un roman.

Je remercie Stanley du blog bourse-millionnaire pour avoir fait la transcription texte de la vidéo. Vous pouvez aller voir son travail pour devenir millionnaire grâce à la bourse

 

1 – Se mettre dans le bon état d’esprit pour écrire et publier un roman

Ce qui compte c’est la motivation et non la technique, c’est à peu près 80% de motivation et seulement 20% de stratégie.

La première question à vous poser est :

Pourquoi vous-voulez écrire votre livre ? Pourquoi vous-voulez écrire ce livre ? Quelles sont les raisons qui vous poussent à écrire ce livre ?

Avez-vous une histoire en vous à partager au reste du monde ? Une expérience ? Pour que les gens apprennent quelque chose par rapport à un domaine dans lequel vous êtes expert ?

Est-ce que vous êtes à la recherche de gloire ou d’argent ? Ça va être difficile si ce n’est que cela.

Demandez-vous quelles sont les vraies raisons qui vous incitent à écrire le livre et pourquoi ? Quel est ce désir brûlant qui fait que vous vous êtes toujours dit : OUI ! Je veux écrire un livre .

 

2 – Précisez votre désir

Qu’allez-vous écrire ? Un roman ? Une histoire d’amour ? De la science-fiction, du policier ou un Thriller ?

En fonction de cela, commencez à fixer votre idée, et le nombre de page du livre.

Selon le genre que vous allez écrire, il y a différentes coutumes et différentes tailles de manuscrits. Après c’est variable, c’est libre.

  • Des nouvelles = quelques milliers de mots, formats très très courts. Minimisez les détails et aller dans le fonds de l’histoire
  • De la romance : environ 50 000 à 75 000 mots

 

En fonction du genre

  • Science-fiction/fantaisie : 100 000 – 150 000 mots
  • Policier/Thriller : Variable, de 50 000 à 100 000 mots

 

Vous pouvez aller plus loin, mais pour un premier livre je vous conseille de ne pas dépasser les 150 000 mots, c’est déjà un bon début.

 

3 – Quelle histoire voulez-vous compter aux gens ?

Interrogez-vous vraiment sur ça, essayez d’avoir au moins une idée un peu floue au départ, au moins une idée générale pour vous guider. Et ensuite, engagez-vous ! Engagez-vous auprès de vous-même et parlez-en autour de vous !

Quand on parle autour de nous, les gens vont nous relancer régulièrement, ils vont venir nous voir et nous dire : alors ! Tu en es où avec ton livre ? Quand est-ce que tu vas écrire et publier un roman ? Est-ce que ça avance ? Et on n’aime pas perdre la face, face aux gens.

En allant voir les gens, et en leur disant, oui je vais écrire tel livre, j’ai envie d’écrire un roman, j’ai commencé, je commence. Ça va vous obliger à vous tenir et à écrire. Parce que vous ne voudrez pas vous défiler, vous ne voudrez pas perdre la face, face aux gens et cela vous obligera à y aller les jours ou vous n’aurez pas envie d’y aller.

 

4 – Mesurer votre progression au jour le jour.

Dites-vous : je vais écrire 1 heure par jour tous les jours ou alors en nombre de mots : j’écris 500 mots par jour. Et quand vous verrez que vous écrivez 500 mots par jour, votre manuscrit va grossir et ça va continuer à vous inspirer pour aller jusqu’au bout de votre démarche.

Il faut que votre objectif soit mesurable et mesuré pour écrire et publier un roman ou un essai.

 

5 – Se couper de toute distraction

Ça inclut Facebook, Instagram, les mails, internet : bref tout ce qui peut vous distraire. Même le conjoint, la conjointe, le petit chien, ce que vous voulez.

Il faut que vous vous débarrassiez de tout ça et que vous vous concentrez sur la manière de temps que vous allez écrire, comme ça vous serez plus efficace durant cette journée.

Et vous pourrez donc pendant un minimum de temps écrire maximum d’un contenu

 

6 – Créez-vous un sanctuaire !

Choisissez un lieu où vous vous sentez bien, un lieu qui est synonyme de travail, d’écriture, quand vous vous lancez. Ça peut-être par exemple un bureau totalement rangé; Parce que les gens aiment bien en général quand c’est rangé; au moins il n’y a pas de distractions. De choses qui traînent, qui vont attirer votre oeil et vous distraire.

Ça peut être un bureau, une chambre, je connais des gens qui aiment aller dans des halls d’hôtels à 6h du matin pour écrire. Choisissez un lieu qui vous pousse à écrire.

Il y a une raison à cela : votre cerveau a associé le lieu où vous écrivez. Quand vous allez prendre l’habitude d’aller dans ce même lieu, de manière régulière pour écrire. Votre cerveau va reconnaître le lieu, l’atmosphère, votre cerveau va se dire : ok, c’est parti, on écrit !

Et c’est un moyen efficace d’empêcher le syndrome de la page blanche de survenir !

Vous pouvez également écouter de la musique : la même musique, tapez sur Youtube « Musique de concentration » ça vous aidera; sinon vous pouvez faire comme moi et écouter de la musique classique. Ça vous aidera beaucoup mieux que le Rap ou le Pop. C’est beaucoup trop rythmique et ça tend à vous déconcentrer.

 

7 – Être régulier pour écrire et publier un roman

Se créer des routines est indispensable : ce n’est pas métro boulot dodo ! Mais se créer une habitude, tous les jours, à la même heure: vous allez dédier un temps spécifique à l’écriture.

Par exemple, vous pouvez choisir le matin: vous vous levez un peu plus tôt que d’habitude, par exemple 30 min avant et vous vous mettrez à écrire; au début ça vous demandera des efforts, ça peut être difficile. Mais une fois que vous aurez l’habitude, au bout de 10 jours, 3 semaines ou 1 mois maximum ça va devenir une habitude.

La définition d’une habitude, c’est quelque chose qu’on fait sans y penser, sans avoir d’efforts pour le faire. Et a contrario, ça demande des efforts pour ne pas la faire.

Si tous les jours vous vous mettez à écrire selon la méthode que vous vous êtes donnée : une heure, 500 mots ou 1000 mots, si vous faites ça tous les jours, vous allez voir que vous allez avancer, et que votre premier jet vous allez l’écrire en moins de 3 mois c’est garanti.

 

Pour résumer, la solution est de se créer un bon état d’esprit. J’espère que cela vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire en dessous de la vidéo et à me dire cela vous a aidé. S’il y a des points que vous auriez aimé que je développe un peu plus. Et quelles sont les questions que vous vous posez en général dans l’écriture, et vos difficultés !

Vous êtes également libre de recevoir mon guide qui s’intitule Comment écrire et être sur de terminer son roman : vous pouvez le télécharger en cliquant ICI

Je vous dis à très bientôt pour le prochain article où j’apporterai les autres étapes clés pour écrire et publier un roman !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :quelles sont les étapes à suivre pour écrire un roman

Laisser un commentaire