Mon défi 6 mois pour écrire un livre : bilan semaine 5

pourquoi écrire

Bonjour à tous,

Voilà, cinq semaines déjà que je parle d’écrire un roman en 6 mois. En gros, il me reste moins de cinq mois désormais pour accomplir ce défi. Cependant, je suis encore confiant, même si le temps s’égrène bien plus vite que ce que je pensais.

Ma vie commence à se mettre en place dans ma nouvelle ville, New York.

J’ai un appartement que je suis parvenu à meubler, je prends mes marques dans mon laboratoire et je commence à comprendre de plus en plus de subtilités sur la vie à l’américaine.

C’est assez marrant de noter les différences culturelles entre la France et les États-Unis.

Par exemple, saviez-vous qu’il est interdit de consommer de l’alcool à l’extérieur, ni même de se promener avec de l’alcool au vu de tous ? Il faut masquer le produit dans des sacs pour pouvoir les transporter.

Par contre, une fois que vous êtes dans un lieu propice à la consommation, les Américains ne se gênent pas. Ils ont une bonne descente et de l’entraînement. Même les femmes, figurez-vous !

Bref, revenons à nos moutons.

Cette semaine, j’ai fait mûrir un peu plus quelques idées. J’ai regardé pas mal de séries télévisées et quelques films (avec un point de vue critique sur ces œuvres bien entendu J). J’ai également pris des notes en vrac sur différentes situations du quotidien qui m’ont interpellé et j’ai pris en photo certains lieux afin d’avoir une image précise pour raviver mes souvenirs de ces lieux et pour pouvoir m’en servir dans des descriptions.

Je ne sais pas si ces notes me seront toutes utiles pour ce futur roman, mais mieux vaut avoir une réserve conséquente de matière brute, que pas assez. De plus, les notes supplémentaires pourront très bien servir plus tard ou dans un autre roman.

Rien n’est jamais perdu !

Je pense m’atteler les semaines prochaines à la rédaction d’un synopsis complet d’une histoire. Je vous raconterai en détail la manière dont je m’y prends pour développer le gros de la trame de l’histoire dans un premier temps, avant d’attaquer réellement l’écriture du roman à proprement parler.

Cela peut sembler être une perte de temps à première vue, mais j’ai remarqué que cette méthode fonctionnait très bien pour moi et qu’elle me permettait de mener à coup sûr un roman jusqu’au bout, sans avoir la crainte d’être coincé en plein milieu de l’histoire ou de m’apercevoir après plusieurs mois que mon histoire va droit dans le mur et qu’elle est bonne à jeter.

Cela demande des dizaines d’heures d’investissement, mais le jeu en vaut la chandelle.

Voilà, un court article pour vous tenir au courant de ma progression vers ce qui, dans six mois, donnera naissance (je l’espère) à un roman !!!

N’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux s’il vous a plu,

En vous souhaitant réussite et succès dans vos écrits,

Malik.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire