Comment j’ai hissé mon premier roman en tête des ventes sur Amazon

Tu peux la sauver

Bonjour à tous,

Comme je vous le disais il y a quelque temps, j’ai commencé à tester différentes stratégies marketing pour tenter d’obtenir de la visibilité sur Amazon et permettre à mon premier roman d’être remarqué au lieu de sombrer dans les méandres virtuels des millions d’ouvrages proposés par Amazon.

Plusieurs personnes m’ont demandé de parler un peu de cette expérience, d’où cet article du jour.

La publication sur Amazon

Afin d’avoir des points de comparaisons, j’ai tout d’abord lancé mon livre sans aucune promo, pour voir ce qui allait se passer. J’ai seulement publié un statut Facebook sur ma page personnelle. Dans le même temps, j’ai créé une page Facebook d’auteur spécialement dédiée à mes livres que vous pouvez consulter si vous le souhaitez pour voir mes différents posts depuis que mon livre est paru.

À ce moment-là, j’oscillais entre la 120e et la 800e place. Avec pas mal de vente les premiers jours, cela m’a permis de me maintenir pas trop loin du top 100, mais sans jamais y rentrer.

Une erreur qui m’a couté cher

Ensuite, j’ai voulu changer de catégorie, pour me mettre dans la plus répandue et la plus concurrentielle du site : Littérature et littérature sentimentale. Grave erreur ! J’ai immédiatement perdu en visibilité et mon livre est devenu invisible du jour au lendemain. Il y avait même des jours où je chutais vers la 38 000e place…

À partir de ce moment-là, pratiquement plus aucune vente. Plus aucune lecture non plus sur le système KENP d’Amazon (le nombre de pages lues par ceux qui empruntent gratuitement les livres inscrits a KDP select.

Se faire entendre

Pour tenter de gagner en visibilité, j’ai fait un peu de publicité sur Facebook. Soit pour rediriger directement les gens vers mon livre sur Amazon, soit pour récupérer leurs adresses email en échange des 5 premiers chapitres gratuits du livre.

Les ventes sont reparties, mais je n’atteignais toujours pas le top 100.

J’ai persévéré, tenté d’autres petits ajustements, j’ai communiqué avec mon audience, bref, j’ai un peu tout essayé.

Des dizaines de commentaires de lecteurs ravis !
Des dizaines de commentaires de lecteurs ravis !

Un succès inattendu

Fin août, j’ai été surpris de constater qu’après de nombreux efforts constants et un petit je ne sais quoi qui a conquis les lecteurs, mon roman « Tu peux la sauver » s’est hissé jusqu’à la première place du classement Kindle ! Incroyable, mais vrai ! Mon livre s’est retrouvé numéro 1 des ventes dans toutes les catégories ou il était inscrit et trônait en tête du top 100 de la boutique Kindle !

Quelle ne fut pas ma joie ! Joie de courte durée, puisque trois jours après, j’ai commencé à perdre des places. Néanmoins, je me suis maintenu plus d’un mois dans le top 100. Il me semble que j’en suis sorti vers le début du mois d’octobre.

Je n’écris pas cela pour me vanter, mais juste pour vous partager ma joie et vous montrer que tout est possible en partant de rien.

Pour ceux qui ont suivi mes précédents articles, cela nous donne un score de 0 pour l’édition traditionnelle à 1 pour Amazon !

meilleures-ventes-numero-1
Mon roman en tête des ventes !

Apprendre de ses erreurs pour augmenter ses chances de succès

Aujourd’hui encore, je continue de vendre régulièrement plusieurs exemplaires par jour et à être lu sur le système KENP de KDP select.

Je continue à tester des choses avec ce premier roman. J’ai déjà beaucoup appris ces derniers mois de mes erreurs, mais aussi des éléments qui ont bien fonctionné. Je vous tiendrai au courant de mes trouvailles et je testerai un système complet de lancement pour mon prochain livre en tenant compte de l’expérience du premier. On verra si je m’améliore avec le temps !

Voilà, j’espère que ce petit bilan vous a plu et vous aura été utile.

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires sur cet article et si vous avez des questions ou d’autres suggestions, ou encore des trucs qui ont fonctionné pour vous, je suis preneur !

En vous souhaitant réussite et succès dans vos écrits,

Malik.

Les différences fondamentales entre édition traditionnelle et autoédition

Bonjour à tous,

Aujourd’hui j’ai choisi d’utiliser un nouveau format pour vous faire partager un article. Voici donc mon tout premier podcast. Vous pouvez l’écouter en live en appuyant sur le bouton play ou bien le télécharger en cliquant sur ce lien.

Dans ce premier podcast, je parle des différences fondamentales qui existent entre édition traditionnelle et autoédition. Je fais le tour des avantages et des inconvénients de chaque modèle de publication afin de vous donner le maximum d’informations avant de vous lancer dans le processus de publication.

Pourquoi un podcast? Je trouve que c’est un mode alternatif de communication intéressant, plus sympathique et plus vivant qu’un simple article. Cela vous permettra aussi de le télécharger et de l’écouter n’importe où (dans les transports, au sport, dans la rue, pendant une activité qui ne requiert pas beaucoup de ressources cérébrales comme par exemple faire la vaisselle)…

Comme je vous l’ai dit, ceci est mon tout premier podcast. Je vous demande donc d’être indulgent. J’ai passé pas mal de temps dessus et je le sais imparfait, mais j’ai la ferme intention de m’améliorer avec la pratique. N’hésitez pas à me faire part de votre retour et me donner votre avis dans les commentaires, je vous en serais très reconnaissant.

En vous souhaitant réussite et succès dans vos écrits,

Malik.

Écrire un roman en 1 mois : le défi du Nanowrimo revient !

machine a ecrire

Bonjour à tous,

Avez-vous déjà entendu parler du Nanowrimo ? Il s’agit d’un acronyme pour la contraction de National Novel Writing Month. C’est un défi d’écriture qui a lieu chaque année dans le monde entier et qui propose à tous ceux qui veulent s’y frotter d’écrire un ouvrage en 1 mois. Ce n’est pas obligatoirement cantonné aux romans, tous les styles y sont les bienvenus. La deadline psychologique à atteindre pour réussir son pari est d’écrire au moins 50 000 mots entre le 1er et le 31 novembre.

J’ai choisi d’en parler un peu en avance afin de vous permettre de vous y préparer si cela vous tente. J’ai personnellement choisi d’y participer cette année et d’y écrire un essai. Mon roman du défi des six mois étant quasiment terminé, il n’y a pas grand intérêt à le proposer pour ce petit concours d’émulation amicale. Pour changer de style, j’ai décidé de me lancer dans l’écriture d’un livre qui sera très probablement axé sur l’écriture elle-même. Un peu comme le guide que je vous propose gratuitement sur ce blog, mais en plus poussé. On verra si je parviens à dépasser les 50 000 mots en un mois. Keep Reading

Mon défi 6 mois pour écrire un livre-bilan final

bateau livre

Bonjour à tous,

 

Cela fait plusieurs semaines que je n’ai rien publié et je m’en excuse.

J’ai été très pris ces derniers temps. De plus, j’ai fait un petit retour en France, le premier depuis mon départ. C’est drôle, mais en quittant New York, j’ai eu un petit pincement au cœur en voyant s’éloigner les buildings au fur et à mesure que je m’approchais de l’aéroport. Comme quoi, je pense que cette ville me sied bien.

Mais me voici de retour ! Keep Reading

Mon défi 6 mois pour écrire un livre – semaine 23

Bureau ecrivain blogueur

Bonjour à tous,

 

Je reviens avec ce petit billet pour vous tenir au courant de l’avancement de l’écriture de mon nouveau roman.

La dernière fois, je vous disais que j’écrivais le second chapitre. Depuis, j’ai tenté d’avancer régulièrement dans la rédaction du premier jet.

J’ai effectivement continué à écrire, mais bien en-dessous de mes estimations.

Tout d’abord, je n’ai pas été en mesure d’écrire tous les jours. Ceci pour plusieurs raisons : Keep Reading

Les 5 éléments indispensables pour donner de la profondeur à un récit

 

Le sens du toucher

Bonjour à tous,

Dans la vie quotidienne, nous faisons appel à nos cinq sens en permanence sans nous en rendre compte. Nous sommes tellement habitués à voir, à entendre, à sentir, à toucher, et à gouter que l’on prend cela pour acquis. Il n’y a qu’en perdant définitivement l’un d’entre eux hélas, que l’on mesure à quel point ces sens sont précieux.

Le cerveau lui-même fait en sorte que vous les oubliez. En effet, il a tellement d’informations à traiter à tout instant qu’il soulage tant qu’il peut la conscience par tout un tas de subterfuges plus ou moins élaborés.

Avez déjà remarqué que lorsque vous entrez dans une pièce, vous notez l’odeur qui l’emplit ? Si vous y restez plus de quelques instants, cette odeur s’estompe et disparaît. Si vous ressortez quelques secondes et que vous entrez à nouveau, vous ressentez alors que l’odeur n’a absolument pas disparu et qu’elle est aussi proéminente que la première fois.

De même, vous ne ressentez pas vos vêtements sur vous. Ou encore, si vous posez votre main quelque part, au bout d’un moment, si vous restez immobile, vous ne ressentirez plus ce que vous touchez, vous devrez bouger votre main pour que de nouvelles informations soient signalées à votre conscience.

On considère généralement ces cinq sens et un sixième qui s’apparenterait à l’intuition. En réalité, il y en a beaucoup plus que cela, mais les autres ne sont pas franchement apparents et concernent de nombreux processus internes.

Bien que nous partagions tous ces cinq sens, nous ne les utilisons pas de la même façon et nous n’y sommes pas tous sensibles de la même manière.

Après ce rapide cours de biologie de comptoir, je vais enfin en revenir à l’écriture. Keep Reading

Mon défi 6 mois pour écrire un livre – semaine 21

pourquoi écrire

 

Bonjour à tous,

 

Me voici de retour pour vous conter l’évolution de mon petit challenge dont la deadline se rapproche inexorablement de semaines en semaines.

La dernière fois je vous ai parlé de mes petits soucis de régularité quant à l’écriture du premier jet.

Je me suis fait violence cette semaine et j’ai terminé le premier chapitre. C’est une petite victoire en soi, mais la route est encore longue. En effet, j’ai dix-neuf chapitres de prévus pour le moment. Cela signifie que j’ai à peu près écrit 5% du premier jet. Keep Reading

Qu’est-ce qu’une didascalie ?

cahier et stylo

Avez-vous déjà entendu parler des didascalies ? Selon le dictionnaire, didascalie provient du grec didaskalia et signifie enseignement.

Voici ce qu’en dit le dictionnaire : Keep Reading

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...