Combien de temps faut-il pour écrire un livre ?

Une question qui revient souvent parmi les écrivains en devenir est celle du temps qu’il faut pour écrire un livre. Il n’y a pas de réponse précise à cette question, car cela dépend de plusieurs facteurs.

Il y a plusieurs choses à prendre en compte telles que votre propension à écrire, le nombre de séances que vous pouvez consacrer à écrire, votre organisation et surtout le nombre de mots que vous pouvez écrire consécutivement. Heureusement, il existe toute une série de choses que vous pouvez faire pour réduire ce temps au minimum tout en écrivant un livre de qualité.

Ecrire vite ne signifie pas écrire mal. Bien au contraire. Il vaut mieux écrire le plus rapidement possible afin de garder toute sa motivation et sa fraîcheur dans sa prose plutôt que vouloir tout faire à la perfection et polir pendant deux ans le premier chapitre avant de passer au suivant.

Voyons tout de suite combien de temps il faut pour écrire et comment vous pouvez optimiser ce dernier.

 

Se créer une deadline

Si vous écrivez en dilettante, sans plan précis ni objectif, il y a de grandes chances que vous ne finissiez jamais votre livre. Ou alors, vous allez prendre un temps infini pour écrire une œuvre. Ce temps s’étendra tellement que le fait d’écrire deviendra une corvée et vous perdrez en motivation. Par conséquent vos écrits aussi perdront en intensité et en émotions.

Pour contrer cela, créez-vous une deadline. Il s’agit d’un anglicisme pour désigner une date butoir. Donnez-vous des objectifs réalistes mais ambitieux et créez-vous un planning d’écriture. Donnez-vous un nombre minimum de mots à réaliser par séance ou un temps minimal à passer devant votre texte. Décidez aussi de quand vous allez écrire et combien de fois par semaine. Pouvez-vous écrire tous les jours ? 3 fois par semaine ? Seulement le weekend ? Quelle que soit votre situation adaptez là afin de mettre en place des mesures précises et objectives de votre avancée. Grâce à cela, vous pourrez prendre la mesure de votre avancée et déterminer à quel moment vous serez en mesure de terminer votre livre avec précision. De cette manière vous savez où vous allez, comment vous vous y rendez et où se trouve précisément la ligne d’arrivée.

Se fixer des deadlines pour mieux avancer

Temps moyen pour écrire

Le temps dont vous aurez besoin pour écrire votre livre dépendra de votre genre de livre. S’il s’agit d’un roman ou d’un essai, les méthodes de création diffèrent et donc le temps nécessaire à leur réalisation diffère aussi. Dans les romans, les livres de romance sont généralement plus courts que les livres de SF ou de Fantasy par exemple. C’est aussi un facteur à prendre en compte. Enfin, la fréquence à laquelle vous écrivez va elle aussi participer à l’estimation du temps nécessaire.

Supposons que vous souhaitiez écrire une romance. Le nombre de mot minimal pour ce genre se situe à environ 40 000 mots. Si vous décidez d’écrire 500 mots par jours tous les jours (très facile d’atteindre 500 mots) à la fin de la semaine vous aurez écrit 3500 mots. Il vous faudra donc environ 11 à 12 semaines pour terminer votre premier jet, soit moins de trois mois.

Si vous n’avez la possibilité d’écrire que 3 jours dans la semaine, vous ferez en moyenne 1500 mots par semaines et vous atteindrez les 40000 au bout d’environ 26 semaines. Soit un peu plus de six mois.

Tout dépend donc de votre ardeur, de votre régularité et de la taille du livre que vous souhaitez créer.

 

Comment écrire plus rapidement

Il existe de nombreux moyens pour accélérer votre rythme d’écriture.

Prenez l’habitude d’écrire au moment de la journée qui vous convient le mieux. Privilégiez ensuite ce créneau pour écrire chaque jour. Ainsi, votre esprit sera conditionné pour travailler à ce moment-là et vous verrez que rapidement, votre mise en place deviendra automatique et que vous trouverez plus facilement l’inspiration dans ce créneau précis. L’écriture est comme tout. Il faut de la pratique, de l’entraînement, de la répétition. Avec ceci, on s’améliore constamment.

De même, vous écrirez plus vite avec l’habitude. Profitez-en pour augmenter vos objectifs quotidiens d’écriture.

Vous pouvez également dicter votre livre et le faire retranscrire. Cela ne plaira pas à tout le monde, mais c’est aussi une possibilité pour aller beaucoup plus vite. Vous pouvez facilement débiter 150 mots à la minute, mais je ne suis pas certain que vous soyez en mesure d’en écrire autant en si peu de temps, n’est-ce pas ?

Se donner un nombre de mots cible par séance

Comme décrit au premier point, il est nécessaire de se fixer des objectifs pour être performant. Un nombre minimal de mot est absolument requis pour pouvoir avancer sereinement. Vous pouvez commencer avec un objectif de 500 mots par exemple. Vous pouvez les dépasser mais jamais vous arrêter avant de les avoir atteints. Avec l’habitude vous écrirez mieux et plus vite et vous pourrez revoir cet objectif à la hausse.

C’est un conseil très simple mais qui se révèle très puissant lorsqu’il est mis en pratique.

Trouver un partenaire pour rester motivé

L’écriture est en quelques sortes un plaisir solitaire. Rare sont ceux qui spontanément vont écrire un roman à quatre mains. Nous sommes d’accord. Et ce n’est pas ce à quoi je pense en parlant de partenaire. Je pense plus à un sparring partner, comme dans la boxe. Quelqu’un qui vous suit et vous soutient afin de vous garder constamment motivé sur la durée. Cela peut être votre meilleur ami, votre compagne ou compagnon, ou un autre auteur comme vous. En dévoilant votre projet, cette ou ces personnes vont vouloir savoir comment vous avancez et où vous en êtes de manière régulière. Si c’est un auteur vous pouvez même vous consulter une fois par semaine, parler de vos objectifs, si vous les avez atteints, vos objectifs pour la semaine suivante, etc…

En ayant quelqu’un à qui « rendre des comptes » en quelques sortes, vous vous forcerez à rester motivé et à performer afin de garder la tête hauteur et être à la hauteur des attentes.

Se donner des challenges et des récompenses pour arriver au bout

En plus de votre sparring partner, vous pouvez vous donner des défis afin d’accélérer votre productivité. Vous pouvez aussi faire des paris avec ce dernier et mettre en jeu une tournée, un apéro, un resto… bref tout est imaginable.

Vous pouvez vous mettre au défi de doubler votre nombre de mots hebdomadaire, de faire un weekend de ninja en écrivant toute la journée sur les deux jours… Tout est envisageable.

Lorsque vous atteignez un objectif que vous vous étiez fixé, il est important de se récompenser. Cela peut être un petit plaisir simple, comme boire une bonne tasse de thé après l’effort ou s’offrir un bon burger en fin de semaine pour fêter l’atteinte de vos objectifs de la semaine qui vient de s’écouler.

En faisant cela, vous donnez à votre cerveau l’information que ce que vous faites est bien. C’est une sorte d’auto-conditionnement. Ainsi par la suite, afin de goûter à nouveau à une récompense, votre cerveau fera en sorte que vous soyez encore plus productif la semaine suivante afin d’obtenir à nouveau une récompense.

Prévoyez-vous une récompense plus grosse ou insolite pour fêter l’achèvement de votre premier jet.

Alors gonflé à bloc pour finir votre livre le plus rapidement possible ? C’est parti !

 

En vous souhaitant réussite et succès dans vos écrits,

 

Malik Kahli.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire