Les 3 livres qui ont changé ma vie

 

Cet article participe à l’événement “Les 3 livres qui ont changé votre vie” du blog Des Livres pour changer de vie. Plusieurs blogueurs se réunissent en quelques sortes afin de partager certains des livres qui ont changé leurs vies avec leurs lecteurs respectifs. J’apprécie beaucoup ce blog qui propose des chroniques détaillées de livres inspirants. Un de mes articles favoris est celui qui parle de « Réfléchissez et devenez riche » de Napoléon Hill. Ce livre est l’un des premiers ouvrages de développement personnel que j’ai lu et il m’a, quelque part, également changé la vie.

C’est pourquoi, je vous propose de découvrir aujourd’hui 3 livres qui ont changé ma vie et qui je l’espère, changera la vôtre aussi. Il s’agit de Plus malin que le diable, Le principe de Lucifer et Ecriture, mémoires d’un métier.

 

Plus malin que le diable

Plus malin que le diable Napoleon Hill

Il s’agit d’un livre écrit également par Napoléon Hill en 1938, mais qui été publié seulement en 2008.

Tel un trésor enfoui, ce livre a bien failli ne jamais être dévoilé au grand jour. Ce qui est le plus incroyable, c’est de voir combien ce livre reste d’actualité alors qu’il a été écrit il y a 82 ans. Près d’un siècle s’est écoulé, pourtant l’intégralité du contenu n’a pas pris une seule ride. Si ce livre avait été publié à l’époque de sa création, il y a fort à parier que son côté avant-gardiste aurait grandement choqué l’opinion.

Un peu comme pour « réfléchissez et devenez riche » du même auteur, les illustrations données sont clairement d’un autre temps, mais ils n’en restent pas moins très actuels et transposables au monde d’aujourd’hui.

Dans ce livre, écrit par Napoléon Hill à son apogée, l’auteur partage avec nous quelques-uns des souvenirs les plus marquants de sa vie. Il nous confie ses réussites et ses échecs. Il y évoque les moments difficiles qu’il a vécus et où il était sur le point de perdre tout ce qu’il avait bâti jusqu’à ce qu’il découvre « son autre soi » et comprenne enfin les actions nécessaires à entreprendre pour remonter la pente et se hisser jusqu’au sommet.

Ce livre narre aussi une rencontre étrange. Celle de Napoléon Hill avec le diable. L’auteur certifie qu’elle est réelle, mais quelle que soit sa vraie nature, cette interaction est l’occasion pour Hill de nous délivrer plusieurs éléments clés à l’épanouissement et à la réussite de l’être humain.

A travers sa conversation avec le diable, Hill en profite pour produire un véritable brûlot prêt à engloutir dans les flammes la société qui était la sienne à l’époque. Les remarques y sont tellement pertinentes et la démonstration, implacable. Il s’attaque sans retenue au système éducatif, remet en cause l’hégémonie religieuse (il y avait encore plus de pratiquants à cette époque qu’aujourd’hui dans la société américaine) et démonte point par point l’éducation, la morale ainsi que les mœurs.

En mettant en scène une conversation avec le diable, presque sous la forme d’un procès (le diable est obligé de dire la vérité), Hill expose habilement toutes ses théories sur le développement personnel (à une époque où c’était très loin d’être répandu). Il force le diable à se dévoiler, à expliquer comment il pénètre dans le cœur des hommes et s’immisce dans leurs esprits. En le tournant à la manière d’une discussion, il met en exergue le côté sombre de l’humain (peurs, procrastination, plaisirs excessifs, addictions, le manque de volonté et de détermination…) pour en ressortir l’idéal à atteindre (faire du sport, ne pas boire, visualiser sa réussite, se créer des objectifs et mettre en place des actions quotidiennes pour les atteindre…).

Dans cet entretien, le diable mentionne clairement et à plusieurs reprises qu’il n’est pas une personne tierce qui provoque la chute des individus. Au contraire, c’est parce que les gens « dérivent » facilement qu’il peut en prendre le contrôle. Les seules personnes sur lesquelles le diable n’a aucune emprise sont les personnes alignées qui pensent par eux-mêmes. Ainsi, il oppose également le fait de « dériver » (s’écarter de son chemin de vie en substance) et de créer ses propres pensées, sans subir d’influence néfaste (choisir ses buts et sa vie en en somme).

C’est un livre d’une étonnante actualité qui aborde de nombreuses notions et leçons de vie importantes selon moi. Je pense aussi qu’il faut déjà avoir fait pas mal de développement personnel pour apprécier ce livre à sa juste valeur. Les niveaux de lecture sont tellement nombreux, qu’il s’agit d’un livre à lire et relire tout au long d’une vie. Il est probable que si vous le lisez une première fois, puis trois ans plus tard, votre seconde lecture vous révèle des niveaux supplémentaires de compréhension.

Un livre vraiment top, abouti, écrit par un pionnier du développement personnel. A mettre dans le plus de mains de possibles pour libérer l’homme de l’emprise du diable !

 

Le principe de Lucifer

Le principe de Lucifer Howard Bloom

Un autre livre au titre diabolique et au contenu tout aussi ardent ! Il s’agit d’un livre écrit par Howard Bloom et publié en 1997. Il n’est plus tout jeune et pourtant ce livre reste encore tout aussi captivant aujourd’hui. La première fois que je l’ai lu, c’était en 2008, pendant que je faisais ma thèse de doctorat en biologie. J’ai pris une claque !

Fort d’une quinzaine d’années à faire des recherches, à synthétiser des articles issus de divers domaines comme la biologie, l’anthropologie, l’histoire et la psychologie, Howard Bloom nous livre sa vision du monde. En s’appuyant sur tous ces articles, références à l’appui, il nous offre un récit du monde dans lequel nous vivons, de sa genèse jusqu’à notre monde contemporain. Il propose une lecture de nos comportements sociaux et de la violence de nos sociétés contemporaines à travers le prisme de la biologie et de la psychologie. Sorte de Darwinisme social, ces théories ont su ébranler pas mal de mes convictions de l’époque. Le livre étant pourvu de centaines de références, il est également possible de se référer aux articles pour creuser certains points. Un travail digne d’une thèse de doctorat !

Fort de ce succès, il publia un second livre : Le principe de Lucifer II, le cerveau global. Il y développe plus des notions d’inconscient collectif, du pouvoir des idées et du cerveau collectif (un peu comme le Mastermind cher à Napoléon Hill et évoqué dans Plus malin que le diable). Ce livre est tout aussi fascinant que le premier, voire plus.

 

Ecriture, Mémoires d’un métier

Je l’avais déjà mentionné dans un article précédent. Ecriture, mémoires d’un métier est un livre de Stephen King paru en 2003. Le maître de l’horreur en personne. Cette fois-ci, ce n’est pas un roman horrifique ou un thriller qu’il nous propose, mais un voyage initiatique sur les terres de l’écriture et de la création littéraire.

L’auteur nous narre sa jeunesse ainsi que de nombreux épisodes intimes et personnels de sa vie. On découvre comment King en est venu à écrire, comment il s’est fait connaître, les coulisses de l’écriture de certains de ses romans, ainsi que ses déboires et problèmes personnels.

Au-delà de ce récit autobiographique, Stephen King nous inonde de conseils d’écriture.

C’est là tout l’intérêt de ce livre de mon point de vue. Certes, en apprendre sur la vie d’un écrivain est une expérience intéressante en soi. Mais lorsque ces tranches de vie sont complémentées par des conseils concrets, tous plus pertinents que les autres sur l’écriture, cela confère une grande richesse à l’ouvrage (surtout pour des écrivains en devenir). On comprend aussi d’où vient l’inspiration chez cet auteur. Par effet miroir, on saisit aussi à quels endroits il nous est possible de trouver notre propre inspiration.

Ce livre m’a convaincu, il y a maintenant très longtemps, qu’il était possible de devenir écrivain. Sans avoir croisé cet ouvrage sur ma route, serai-je devenu écrivain ? Peut-être bien. Aujourd’hui encore, je m’applique certains des conseils que j’ai glanés au fil de ce livre.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’écriture d’un livre ou que vous aimez Stephen King et que vous voulez un peu mieux connaître l’auteur, alors ce livre est fait pour vous.

Connaissiez-vous ces 3 ouvrages ? Allez-vous les lire ? Dîtes-le-moi dans les commentaires !

En vous souhaitant réussite et succès dans vos écrits,

Malik Kahli.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire