L’outil indispensable pour terminer votre roman : le synopsis partie 1

Bonjour,

Ecrire un livre s’apparente parfois à un défi incommensurable.  En effet, créer une histoire complexe d’au moins 50 000 mots peut faire peur et vite décourager les écrivains en devenir. Il faut que l’histoire soit suffisamment longue pour entrer dans la catégorie des romans. Il faut aussi que l’histoire soit fluide, qu’elle ait un bon rythme et surtout qu’elle soit cohérente. Pas facile de créer à l’inspiration seule une telle œuvre.

Heureusement, il existe de techniques et des moyens afin de développer progressivement l’histoire et parvenir à un premier jet achevé en quelques mois voire quelques semaines en fonction de votre sérieux et de votre assiduité. Il s’agit d’une méthode que je partage dans ma formation écrivain pro et qui a déjà permis à plusieurs membres de cette formation d’écrire, de terminer leur livre et de le publier. Cela consiste à rendre plus facilement digérable le travail gigantesque que requiert l’écriture d’un roman. On découpe les tâches en petits morceaux facilement exécutables jusqu’à obtenir un plan extrêmement détaillé qui permettra d’écrire beaucoup facilement et posément le roman en tant que tel.

J’ai décidé de vous en partager les grandes lignes dans cet article afin de vous permettre à vous aussi d’enfin terminer votre manuscrit dans les plus brefs délais. Cette méthode est dérivée de la méthode dite du Flocon développée par Randy Ingermanson.

Avant de découvrir le cœur de cette méthode, je noircissais des pages de manuscrits sans jamais parvenir à en terminer un. Depuis que j’utilise cette méthode, je n’ai plus aucun souci pour aller au bout de mes projets d’écriture. C’est notamment de cette façon que j’ai terminé mon roman Tu peux la sauver que j’ai ensuite auto-édité.

Les auteurs se divisent généralement en deux groupes : ceux qui écrivent à l’inspiration, sans plan et ceux qui planifient leurs romans en amont.

La méthode que je vous propose dans cet article va vous faire basculer dans la seconde catégorie. Cela vous demandera du travail en amont, avant même de commencer à écrire le moindre mot de votre premier jet. Par contre, cela vous permettra ensuite d’avoir toute l’histoire en tête, de bien connaître vos personnages et vos intrigues et de pouvoir écrire rapidement et facilement votre premier jet. Vous saurez où vous devez aller et vous aurez moins de risques de vous retrouver confronté au syndrome de la page blanche. Un des gros avantages de cette méthode, c’est que vous connaîtrez la fin à l’avance et vous n’aurez aucun problème de cohérence à rectifier au moment de la relecture. Vous gagnerez ainsi un temps précieux comparé à un livre écrit à l’inspiration dont le travail de réécriture en aval est souvent colossal.

Il y a 10 étapes majeures dans cette méthode dite du synopsis. Dans ce premier article, je traiterai les 3 premières. Les 7 autres suivront dans l’article qui paraîtra la semaine prochaine.

1. Trouver votre idée

Bien entendu, étape essentielle à toute création, vous devez trouver une idée qui vous plaît et une histoire que vous aimeriez faire partager à vos futurs lecteurs. Pour cela, prenez le temps de réfléchir, d’imaginer une histoire et notez toutes vos idées dans un carnet. Prenez le temps de faire mûrir ces dernières. Cherchez l’inspiration dans les livres, dans les films, dans la nature, dans une conversation de bar, dans une rame de métro, dans un parc, bref, soyez observateur, ouvert et attentif pendant cette période. Votre subconscient se chargera de rassembler toutes vos idées pour en créer de nouvelles. Le cerveau ne créé jamais rien du néant. Il lui faut de la matière afin qu’il puisse la travailler et la réagencer de telle manière qu’il vous soufflera un beau jour, au moment où vous vous y attendrez le moins, une idée de génie qui vous lancera dans votre projet d’écriture.

Je sais que certains ont le problème inverse. Vous avez des milliers d’idées à la seconde et vous sautez sans cesse de manuscrits inachevés en manuscrits inachevés ? Cette méthode vous aidera aussi à rester motivé et focalisé sur un seul projet afin de vous permettre de le mener à terme.

Prêtez attention à chaque idée

2. Brainstorming

Littéralement la tempête cérébrale. Cette phase arrive lorsque votre cerveau entre en ébullition à l’idée d’écrire l’histoire qui vient de vous arriver en tête. A ce stade, vous serez probablement excité et très motivé par votre futur travail d’écriture. Je vous propose de mettre cette énergie à profit afin de poser rapidement quelques bases de votre histoire.

Lorsque vous aurez une idée directrice, couchez-la sur papier. Notez également tous les points cruciaux qui vous viennent à l’esprit concernant les personnages, l’intrigue générale, la fin (si vous la voyez déjà), les éléments principaux du roman voire même des bouts de dialogues. Ne vous arrêtez pas et ne vous limitez pas, vous ferez le tri plus tard. Tout ne vous servira peut-être pas, mais il est important d’écrire tout ce qui vous passe par la tête à ce moment-là.

J’en parle également beaucoup plus en détail dans mon livre « Devenir écrivain ».

Notez tout ce qui tourne autour de votre idée sans vous limiter

3. Résumez votre intrigue en une phrase

A partir de tout ce que vous aurez noté, vous devrez tenter de tirer la substantifique moelle de votre histoire en une seule phrase. Cela semble difficile à faire, mais en réalité cela va beaucoup vous aider par la suite. Nous nous servirons de ce titre afin de créer un long synopsis qui contient tous les détails majeurs de votre histoire. Cette première étape n’est donc pas à négliger. C’est celle qui va donner la direction au reste de votre histoire. Elle doit vraiment contenir le cœur de votre histoire.

Afin d’y parvenir, demandez-vous quel est le personnage de votre histoire qui a le plus à perdre et ce qu’il va gagner ou découvrir à la fin. Demandez-vous aussi par quoi ces deux éléments sont liés à travers votre récit. En répondant à ces questions, vous aurez crée votre phrase principale (phrase d’accroche, substantifique moelle, phrase de départ… appelez-la de la façon qui vous parle le plus).

Pour vous aider, vous pouvez télécharger gratuitement mon guide Comment écrire un roman et être certain de le terminer si vous voulez connaître en détail la structure inhérente à tous les romans, nécessaire pour appliquer la méthode du synopsis de manière optimale.

 

Voilà pour la première partie de cet article. Vous avez déjà de quoi bien démarrer la méthode du synopsis. La semaine prochaine je vous dévoilerai les étapes restantes.

Allez-vous tester cette méthode ? Comment écrivez-vous vos romans d’habitude ?

En vous souhaitant réussite et succès dans vos écrits,

Malik Kahli.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 Comments

  • charier

    23 août 2020

    bonjour et merci pour ce début d’approche

    Reply
    • Malik Kahli

      23 août 2020

      De rien! Avec grand plaisir!

      Reply

Laisser un commentaire