Prix Goncourt 2020, un prix pas comme les autres

Bonjour,

 

En ces temps incertains, il reste encore certains évènements et traditions qui demeurent malgré la crise. Cette année, le Goncourt n’a pas été remis sur les marches du restaurant Parisien Le Drouant, comme cela fut toujours le cas depuis plus d’un siècle. La cérémonie s’est déroulée sur Zoom, chacun étant bien sagement confiné chez lui, ou dans les bureaux des maisons d’édition des auteurs.

Cette cérémonie a également vu sa date être modifiée. Prévue initialement pour le 10 novembre, la cérémonie s’est finalement tenue le 30 novembre. En soutien aux librairies à nouveau fermées suite au 2ème confinement, les organisateurs ont donc patiemment attendu leur réouverture avant de décerner le prix. Ceci afin d’éviter que les librairies en ligne ne raflent complètement la mise et que les libraires physiques puissent également librement délivrer le livre du lauréat 2020.

Le Goncourt avant…

Pendant 3 semaines, les finalistes ont donc dû ronger leur frein et attendre patiemment que l’on descelle l’urne renfermant le nom du vainqueur !

 

Les quatre œuvres ayant atteint la finale étaient les suivantes :

  • Les Impatientes de Djaïli Amadou Amal (Emmanuelle Collas)
  • L’Anomalie de Hervé Le Tellier (Gallimard)
  • L’historiographe du Royaume de Maël Renouard (Grasset)
  • Thésée, sa vie nouvelle de Camille de Toledo (Verdier)

 

Imaginez-vous un peu l’attente interminable pour ces auteurs !

Savoir que leur destin était déjà scellé depuis des semaines, mais devant attendre malgré tout le jour J pour connaître enfin les résultats.

Il faut dire que même si le prix en soi est symbolique, sa portée n’en est pas moins réelle et peut complètement transformer la vie d’un auteur.

Gagner le Goncourt, c’est s’assurer au moins 400 000 exemplaires de vendus. Combien d’entre vous rêvent ou on déjà rêvé d’atteindre ce score de vente avec un seul livre ?

 

C’est donc sans crépitement de flashs, face à une discussion sur Zoom, qu’Hervé Le Tellier s’est vu remettre le précieux prix. Pour ce lauréat plutôt réservé, ces modalités exceptionnelles ont été perçues comme une aubaine. La foule et la déferlante de journalistes n’étant pas ce qu’il préfère, il a pu recevoir sa distinction dans le calme et la sérénité.

La remise du prix Goncourt en 2020 devait ressembler à ça…

 

2020 est donc l’année de la COVID, mais également l’année d’internet. En période de confinement, le net s’est révélé au grand jour. Plus que jamais, ce média deviendra incontournable dans tous les domaines. L’écriture n’y fera pas exception.

Les librairies en 2020

Gageons aussi que 2020 sera une année inoubliable sur bien des aspects pour Hervé Le Tellier et son roman L’anomalie.

Je ne l’ai pas encore lu, mais je me ferai un plaisir de le chroniquer dans un futur proche.

Heureusement les librairies physiques existent toujours
Heureusement les librairies physiques existent toujours

Voici ce que laisse entrevoir sa quatrième de couverture :

« En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d’hommes et de femmes, tous passagers d’un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte. Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai. 

Roman virtuose où la logique rencontre le magique, « L’anomalie » explore cette part de nous-mêmes qui nous échappe. »

 

D’après son auteur, ce livre est l’occasion de s’interroger sur l’existence, sa richesse et ses possibilités. L’essentiel d’une vie, le fait de se confronter à soi-même et ce, à différents âges de la vie.

Afin d’explorer ce champ des possibles, l’auteur met en scène un grand nombre de personnages.

Un avion décolle et atterrit 2 fois… J’adore quand la science fiction sert de base à une histoire !

Le livre était déjà sorti depuis un moment et bénéficiait déjà d’un bouche à oreille très positif. Près de 30 000 exemplaires vendus, des droits de traduction dans 22 pays, une adaptation télé… Nul doute que depuis qu’il est enrobé du halo du Goncourt, il cheminera encore plus loin, vers des centaines de milliers de mains de lecteurs.

 

Alors, allez vous lire le Goncourt 2020, L’Anomalie de Hervé Le Tellier ?

 

En vous souhaitant réussite et succès dans vos écrits,

 

Malik Kahli.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire